Géraldine Laurent Trio

Jeudi 19 janvier – 20h30
Grande salle du Théâtre

Le style déchiré de Géraldine se caractérise tout d’abord par un son magnifique, extraordinaire de justesse et de suavité, et d’une grande profondeur. Ses compositions sont autant d’histoires du quotidien, des petites suites imprégnées à la fois des formes de la musique classique et du jazz. Improviser c’est se mettre en danger. Hélène Labarrière et eric Groleau lui servent une rythmique brûlante, très brûlante, n’offrant guère l’occasion de s’endormir ! Tous les cas de figures y passent : seul contre deux, deux avec un seul, trois ensemble, la basse voire la caisse claire au thème… les trois sont au service d’une musiques extraordinairement énergique ! Un trio qui démarre à fond et ne cesse de décoller !

et sur les réseaux…