Andy Emler Solo

emler

Vendredi 28 janvier – 19h00
Grande salle du Théâtre

L’imposante silhouette du bonhomme s’avance, mains dans le dos, vers le micro. A ma grande surprise, la voix tremble…! Une mise à nu totale, sans filet, un combat à trois; lui, le piano, et nous, son public… Pourtant, il nous l’affirmait hier encore, « improviser n’est pas si compliqué ». Facile à dire dans la bouche d’un garçon qui étudia l’écriture et le contrepoint au Conservatoire de Paris. C’est là d’ailleurs qu’il découvre l’improvisation avec Marius Constant (musique baroque). Les expériences d’Andy ? Un vrai capharnaüm où se côtoient Génesis, Debussy, Portal, Coltrane, Led Zeppelin, Bach, Sclavis… mille projets, autant d’écritures, d’enregistrements et de rencontres tout particulièrement en Afrique. Lyrisme, tradition tibétaine, funk rock se répondent tout naturellement. Energie et jubilation sont ses appuis. Et puis au détour d’un ostinato endiablé, il vient nous cueillir avec un extrait de concerto de Maurice Ravel… Merci monsieur Emler.

Distribution
Andy Emler : piano, compositions